Principes de protection du corps et Biomédecine. Approche internationale

Publié sous la direction de Brigitte Feuillet–Liger et Geneviève Schamps chez Bruylant (octobre 2015)

Principes de protection du corps et Biomédecine. Approche internationale
  1. Présentation
  2. Contributeurs

Présentation

Depuis le droit romain, le corps humain n’est pas traité comme une chose. Par l’artifice d’une fiction juridique, il est englobé dans la personne. Or, de nos jours, cette unité entre la personne et son corps se voit bousculée par les progrès biotechnologiques. Nous vivons une ère nouvelle où, parfois, le corps peut se muer en objet scientifique, ses parties sont susceptibles d’être intégrées dans le corps d’une autre personne et les éléments humains peuvent être considérés comme du simple matériel biologique. Le corps est devenu un enjeu social.

Ainsi, la question de sa protection devient centrale et c’est à elle que cet ouvrage s’intéresse à travers l’examen du droit de dix-sept pays de cultures différentes.

Les interrogations sont nombreuses : dans tous ces États, le corps humain est-il mis à distance de la personne voire distingué d’elle ? Le droit protège-t-il ce corps et, dans l’affirmative, comment et dans quelle mesure ? La personne a-t-elle des obligations envers son corps ? Les systèmes juridiques ont-ils adopté des principes de protection ? Ces principes traduisent-ils une philosophie commune ou sont-ils l’expression d’une diversité culturelle ? Quelles sont les prérogatives accordées à la personne en cas de violation de ces principes ?

Ainsi, c’est le corps dans tous ses états, vivant ou mort, confronté à la biomédecine, qui a été au coeur de la réflexion menée par vingt-deux auteurs venus des différent horizons du monde mais aussi appartenant à des discipline variées. À côté de la voix des juristes, celles d’un anthropologue, d’un philosophe et de sociologues se sont fait entendre. Cette analyse comparative a mis en interface les droits européens, nord-américains, sud-américains, tunisien, égyptien, turc et japonais. Au terme de ce voyage juridique ponctué de pluridisciplinarité, le lecteur sera à même non seulement de reconstituer les facettes du droit appréhendant le corps humain, mais aussi de comprendre la représentation des valeurs qui tissent les principes de protection.

Contributeurs

Hassan Abdelhamid, Penelope Agallopoulou, Amel Aouij-Mrad, Thérèse Callus, Maria-Claudia Crespo-Brauner et Anderson Cavalcan Lobata, Carmen Dominguez-Hidalgo, Christine Lazerges (préface), Brigitte Feuillet-Liger, Françoise Furkel, Marsha Garrison, Dominique Goubau, Shinichiro Hayakawa, Ryuichi Ida, Francis Kernaleguen, David Le Breton, Pierre Le Coz, Dominique Manaï, Cosimo Marco Mazzoni, Saïbe Oktay-Ozdemir et Gülen Sinem Tek, Kristina Orfali, Verónica San Julian, Judit Sandor, Geneviève Schamps.