Protéger les majeurs vulnérables : place à l’éthique !

Karine Lefeuvre et Sylvie Moisdon-Chataigner ont publié aux Presses de l’EHESP un quatrième volume venant enrichir la problématique de l’intérêt des personnes vulnérables (septembre 2019).

Protéger les majeurs vulnérables : place à l’éthique !

Présentation de l'éditeur

Dans la suite des trois ouvrages précédents sur la place des familles, la notion d’intérêt et les nouveaux droits en fin de vie, ce nouvel opus de la série « Protéger les majeurs vulnérables » interpelle sur la question déterminante de la place de l’éthique dans la mission d’accompagnement des personnes protégées et « à protéger ».

Ces regards transdisciplinaires des représentants d’usagers, professionnels de la protection juridique de la santé et du social, chercheurs, permettent de mieux saisir les questionnements éthiques qui se posent tout au long de l’accompagnement des personnes vulnérables, en amont et durant toute la vie de la mesure de protection. Cet ouvrage est pour chacun l’occasion de prendre le recul nécessaire, de s’interroger sur les enjeux et les dimensions d’une éthique dans la pratique professionnelle de terrain et de réfléchir ensemble sur la coordination avec les autres acteurs tout au long du parcours sanitaire et médico-social de la personne vulnérable.

Suite à Protéger les majeurs vulnérables, Quelle place pour les familles dans la protection juridique des majeurs?, Protéger les majeurs vulnérables (vol. 2), L’intérêt de la personne protégée et Protéger les majeurs vulnérables (vol. 3), Quels nouveaux droits pour les personnes en fin de vie ?, ce 4e volume vient enrichir la problématique de l’intérêt des personnes vulnérables.

LEFEUVRE K., MOISDON-CHATAIGNER S. (dir.), Protéger les majeurs vulnérables, vol. 4 : Place à l’éthique !, Presses de l'EHESP, 2019