Protéger les majeurs vulnérables, vol. 2 : L’intérêt de la personne protégée

Cet ouvrage explore toutes les facettes de la notion d’intérêt, entre autonomie, dignité, préférences de la personne et enjeu de protection.

Protéger les majeurs vulnérables, vol. 2 : L’intérêt de la personne protégée

Dirigé par Sylvie Moisdon-Chataigner et Karine Lefeuvre, l'ouvrage Protéger les majeurs vulnérables, vol. 2 : L’intérêt de la personne protégée, est paru aux Presses de l’EHESP, porté par l’IODE et le Département des sciences humaines et sociales de l’EHESP. Il explore toutes les facettes de la notion d’intérêt, entre autonomie, dignité, préférences de la personne et enjeu de protection. Les contributeurs sont des usagers, professionnels de terrain et universitaires. Il est préfacé par Jacques Toubon, Défenseur des Droits.

Présentation :
La recherche de l’intérêt des personnes vulnérables est centrale dans leur prise en charge et leur accompagnement. En énonçant que la protection juridique a « pour finalité l’intérêt de la personne protégée », la loi du 5 mars 2007 en a fait sa pierre angulaire, sans toutefois définir clairement ce terme !
Suite à Protéger les majeurs vulnérables : quelle place pour les familles dans la protection juridique des majeurs ?, cet ouvrage est le premier à explorer toutes les facettes de la notion d’intérêt, entre autonomie, dignité, préférences de la personne et protection.
Usagers, professionnels de la justice, de la santé et du social et chercheurs nous invitent ici à une analyse éclairée des pratiques et des règles éthiques et juridiques, alors que la Convention internationale des droits des personnes handicapées (CIDPH) vient remettre en question le concept même d’intérêt.