Édito

© Christine Delcourt

Quelle année ! Lorsque nous sommes arrivées à la direction du laboratoire en septembre dernier, nous n’étions pas vraiment préparées à vivre une année aussi intense et mouvementée. Entre le rapport HCÉRES qui a mobilisé tous les membres du labo, les grèves de fin d’année qui ont perturbé les soutenances de thèse, et évidemment la crise sanitaire et le confinement qui ont, temporairement souhaitons-le, bouleversé nos vies professionnelles et parfois même personnelles, les derniers mois n’ont pas été de tout repos pour chacun d’entre nous. Malgré tout, en particulier pendant la crise sanitaire, le laboratoire a continué de fonctionner, en dépit de la déprogrammation de certaines activités et grâce à l’implication de l’ensemble de ses membres et de son personnel administratif. Tout ce qui pouvait être fait à distance l’a été et nous avons tous découvert les joies, toutes relatives, des réunions, conférences et séminaires en visio.

Mais l’année ne se réduit pas aux quatre derniers mois : si on regarde en arrière depuis septembre, on ne peut qu’être frappés par la vitalité de nos activités. C’est l’ambition des rubriques qui vous sont présentées ci-après que de vous les rappeler, voire de vous les faire découvrir. Vous y contribuez tous, doctorants, jeunes chercheurs, membres permanents ou associés, et évidemment les personnels administratifs. Sans leur efficacité et leur dévouement, rien ne serait possible. Soyez en tous remerciés car, sans votre implication, le laboratoire ne saurait être ce lieu privilégié au sein duquel, nous l’espérons, chacun se sent bien, soutenu et accompagné dans ses projets, libre de conduire ses recherches.

L’élaboration du rapport HCÉRES a été l’occasion de faire le bilan des années passées et de se projeter dans le futur contrat pour la période 2022-2026. Ses grandes lignes ont été approuvées par le conseil de laboratoire le 9 juillet dernier et il devra être transmis à l’université à la fin de l’été pour dépôt auprès de l’HCÉRES début novembre. Il sera largement partagé entre tous. La crise sanitaire a évidemment bouleversé le calendrier de l’évaluation, mais nous devrions recevoir le comité de visite entre janvier et avril 2021. Ce sera un moment fort pour la vie de notre laboratoire auquel vous serez tous conviés. Pendant le futur contrat, nous conserverons les 5 axes de recherche que nous connaissons, selon des contours qui ont parfois été un peu modifiés pour tenir compte des évolutions scientifiques en leur sein. Nous conforterons également les dynamiques de recherche transversale par-delà les axes, au sein du pôle « Droit, numérique et sciences » ou de tout autre pôle transversal que vous souhaiterez engager. Quant à la politique générale du laboratoire, elle aura pour ambition de consolider nos acquis et de poursuivre la démarche-projet qui constitue notre identité en tant qu’UMR. Il s’agira aussi de développer l’interdisciplinarité de nos recherches et de renforcer l’internationalisation de notre laboratoire, tout en favorisant son intégration dans la politique de site voulue par nos tutelles. Une réflexion devra être engagée en vue d’une politique doctorale plus active et, dans le contexte de la réforme de l’offre de formation, d’une meilleure articulation formation/recherche. Enfin, des actions devront être conduites pour renforcer la valorisation et la visibilité de nos travaux. La création future de la revue en ligne Amplitude du droit et d’une édition d’ouvrages en ligne est riche de promesses à cet égard.

Le programme est ambitieux et sa réalisation s’appuiera sur les forces que chacun voudra bien apporter. En attendant, et au terme de cette année universitaire particulière, nous vous souhaitons à tous un bel été et d’excellentes vacances. Nous nous réjouissons de vous retrouver à la rentrée de septembre. Prenez soin de vous !

Isabelle Bosse-Platière et Sylvie Moisdon-Chataigner