Environnement

Les membres de cet axe, spécialistes de droit public et privé de l’environnement, se consacrent à l’étude de 3 problématiques transversales.
Axe Environnement

Thématiques de recherche

L’axe Environnement regroupe des enseignants-chercheurs, des chercheurs CNRS et des doctorants de droit public comme de droit privé autour de trois thématiques de recherche :

  • Droit et sciences de l’environnement
    Les recherches visent à s’interroger sur les réactions et transformations du droit dans sa rencontre avec les sciences de l’environnement (sciences biophysiques et sciences humaines et sociales). Les travaux se concentrent sur des thèmes de recherche identifiés tels que les changements climatiques, la biodiversité et les services écosystémiques, le Système terre, le marché, l’agriculture, l’entreprise, la démocratie et la justice environnementale …). Les recherches sont de nature épistémologique lorsqu’elles analysent l’intégration juridique de concepts, de données, de techniques, de méthodes scientifiques. Elles sont également de nature interdisciplinaire lorsqu’elles participent à la construction d’un objet de recherche commun dans le cadre de recherche collective.
     
  • Les réponses du droit aux changements globaux (changements climatiques, biodiversités et services écosystémiques, ressources naturelles)
    Pour répondre à l’urgence écologique, le droit offre un cadre d’observation et d’actions pour identifier et relever les défis environnementaux auxquels la société est confrontée. Parmi ces défis, sont particulièrement analysés les changements climatiques, la raréfaction des ressources naturelles et l’érosion de la biodiversité et des services écosystémiques. Les recherches menées analysent la diversité des réponses juridiques et leur force juridique à différentes échelles biogéographiques et niveaux juridiques de décision. L’efficacité et l’effectivité de ces réponses impliquent à la fois une analyse de l’intégration des exigences environnementales dans les différentes branches du droit. Cette étude se conduit également au cœur du droit de l’environnement où différents intérêts/objectifs environnementaux s’affrontent imposant de renforcer de manière substantielle des approches intégrées de protection et de gestion.
     
  • Penser nos modèles juridiques à l’ère de l’anthropocène
    Les courants de pensée comme celui relatif aux limites planétaires ou d’Earth governance soulignent le besoin de penser nos modèles juridiques à l’échelle de la Terre, accentué par notre entrée dans l’ère de l’anthropocène. Ceci nous invite à revoir nos façons de penser le droit de l’environnement notamment en créant une interaction plus forte entre l’échelle locale et l’échelle globale. Ce sous-axe a vocation à créer une réflexion collective autour du besoin et des possibilités de penser nos modèles juridiques à l’aulne des enjeux écologiques et sociaux auxquels nous sommes confrontés.

Membres

Consultez la liste des membres de l'axe Environnement.

Actualités scientifiques

Retrouvez toutes les actualités scientifiques organisées par l'axe Environnement.