Pôle transversal Droit, Numérique et Sciences

Création au sein de l’IODE du pôle DNS (Droit, Numérique et Sciences) pour fédérer les recherches transversales dans le champ du numérique.

Pôle DNS

Créé à l’initiative d’Alexandra BENSAMOUN et Maryline BOIZARD, le pôle transversal Droit, Numérique et Sciences (DNS) a été lancé officiellement à l’occasion du colloque Propriété intellectuelle et données dans l’environnement numérique qui s’est tenu à Rennes le 6 octobre dernier.
Le pôle DNS a vocation à fédérer les chercheurs de l’IODE appartenant aux divers axes de recherche identifiés et dont les travaux s’inscrivent, soit intégralement soit partiellement, dans le contexte global du numérique. Son champ d’intervention touche tous les domaines du droit, de la propriété intellectuelle au droit des personnes, en passant par le droit des obligations ou le droit pénal, à un niveau tant national qu’international ou européen.
La thématique de recherche existe depuis plusieurs années au sein de l’IODE, à travers divers travaux collectifs et individuels. Elle implique une réflexion ouverte aux autres sciences, notamment l’informatique, l’économie, la sociologie ou encore les mathématiques. L’objectif du pôle DNS est d’offrir une structuration aux recherches juridiques appliquées au numérique, en leur donnant davantage de visibilité et en soutenant le développement des projets juridiques ou pluridisciplinaires.
Constitué d’une vingtaine d’enseignants-chercheurs et doctorants, le pôle est également ouvert au monde professionnel et à la communauté scientifique internationale. À ce titre, il travaille en lien avec le RePI (Réseau des entreprises en propriété intellectuelle) et a initié une politique d’invitation de professeurs étrangers (Université de Montréal, Université Ludwig-Maximilian de Munich).