Imaginer les transformations sociales au prisme du travail de plateforme

Ce colloque organisé dans le cadre du projet TransSEN se tiendra en distanciel les 9 et 10 mars 2022.

Imaginer les transformations sociales au prisme du travail de plateforme
9 et 10 mars
Faculté de droit et de science politique - 9 rue Jean Macé, 35000 Rennes

Organisation scientifique

  • Josépha Dirringer, juriste, maîtresse de conférences, Université Rennes
  • Cristina Nizzoli, sociologue, chercheuse à l’IRES
  • Amadine Rauly, économiste, maîtresse de conférences, Université de Reims, Regards

Présentation

Ce colloque vient clôturer une recherche pluridisciplinaire sur les transformations sociales au sein de l'économie de plateforme menée au cours des trois dernières années. Il entend moins présenter les résultats et les enseignements de la recherche menée par l’équipe TransSEN qu’en faire un nouveau point de départ. Partant de notre compréhension des espaces de régulation intéressant le travail de plateforme, ce colloque est une invitation à penser, imaginer, voire tester de nouvelles formes de régulation des ressources, du travail et du pouvoir qui se veuillent véritablement émancipatrices.

Aujourd’hui, dans le cadre de l’économie de plateforme, l’ordre économique se charge de mettre en place une forme de dialogue social, un ersatz de protection du risque santé, un semblant d’accompagnement sur le marché du travail, et même une forme d’encadrement du pouvoir unilatéral et disciplinaire exercé par les plateformes. Cette entreprise de duplication des garanties construites par le droit social repose sur un imaginaire où le travailleur, seul et prétendument indépendant, peut être protégé par le seul fonctionnement du marché et en dehors des cadres et des protections forgés par le droit social. Cet imaginaire, même s’il est puissant, n’est qu’un trompe-l’œil. La précarité persistante des travailleurs de plateformes permet de le penser.

C’est pourquoi un retour à l’ordre social nous semble souhaitable si ce n’est nécessaire. Mais comment, sans être ébloui par le mirage de l’indépendance, ne pas retomber dans les apories de la subordination dans lequel s’enferre l’ordre social actuel ? Si l’économie de plateforme est un laboratoire de pensée dans lequel certains imaginent soumettre le monde du travail à l’ordre marchand, on peut à l’inverse l’aborder comme un espace idéal pour penser, à partir de travailleurs qui sont aujourd’hui comme atomisés, des protections et des nouvelles formes de solidarités.

Programme

Télécharger le programme.

Inscriptions

Ce colloque se tiendra en distanciel via Zoom :

Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre la réunion.

Contact :
Sandra Blandin
sandra.blandin@univ-rennes1.fr